Déambulations nocturnes à Venise

Il est 9 heures. La nuit est tombée. J’ai quitté les rues commerçantes et populaires pour m’enfoncer dans les ruelles et les impasses.

JST_3582-2

Les rues sont maintenant désertes, seuls quelques lampadaires éclairent vaguement les façades. Alors Venise apparaît vraiment, avec ses murs de briques émergeant des canaux verdâtres, ses murs souvent lépreux, rongés par l’humidité. Seuls, les campaniles et les clochers qui se dressent encore rappellent les gloires passées.

JST_2727

 

JST_3554-2

 

Les derniers passants promènent leur ombre fugitive.

JST_2621

Mais  partout, la vie s’est arrêtée dans le silence et l’obscurité. Où sont passés les fastes d’antan?

JST_3558-2

Ce n’est plus qu’ un décor de théâtre dont les acteurs ont disparu dans la pénombre des ruelles.

JST_2732

Les Vénitiens ont déserté la ville, les maisons semblent vides. Seules quelques fenêtres allumées rappellent qu’on peut encore habiter à Venise.

JST_2145

JST_2765

 

2 réflexions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s