Rizières de montagne du Guizhou

Les premières  rizières de montagne ont été construites dès le 10ème siècle, quand il n’y avait plus assez de ressources pour nourrir la population dans les vallées. Depuis, elles n’ont cessé de s’étendre et gravissent les montagnes presque jusqu’au sommet, en épousant les courbes de niveau.On imagine le travail qu’il a fallu déployer pour bâtir ces terrasses.

_jst2307

 

Aujourd’hui, elles restent cultivées.  On plante du colza au printemps,   puis  le riz  pendant la saison des pluies. Nous arrivons pendant la saison sèche, on ne retrouve que les chaumes de riz,  des meules de paille de riz, et quelques parcelles humides sur lesquelles sont plantés des légumes divers. D’autres parcelles restent en eau,  elles sont ensemencées avec des petits poissons qui seront pêchés avant le repiquage du riz. C’est une exploitation raisonnée de toute la terre cultivable.

js1_2134

 

js1_2055

_jst2288

 

_jst2310

Même en saison sèche, le ciel n’est jamais longtemps dégagé, et des nuages menaçants s’accumulent sur les sommets.

_jst2329

_jst2335

Une réflexion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s