Fantasia inattendue

A quelques kilomètres de Moulay Bousselham, en pleine campagne marocaine, un champ avec quelques tentes de Caïd, et des chevaux. Un peu plus loin, quelques manèges pour les enfants.

On se prépare à une fantasia, pas pour les touristes, mais pour la population locale. C’est la fête, les enfants jouent sur des manèges rudimentaires, on vend quelques babioles sur des stands sommaires.

Comme tous les 30 mars, au même endroit, les cavaliers se rassemblent pour démontrer leur habileté à maîtriser les chevaux fougueux. Ce sont des chevaux arabes mâles, non castrés, nerveux et sensibles.

Les chevaux ont été magnifiquement harnachés ;  selles, licols sont décorés.

Les cavaliers ont aussi revêtu leur plus belle tenue, bottes de cuir ornées de broderies.

Ils sont venus en équipes de dix à quinze, chaque équipe portant la même tenue. Ils se rassemblent à l’extrémité du champ labouré où ils vont lancer leurs chevaux.

Tous les cavaliers s’élancent sur une ligne, leurs chevaux sont entraînés dans un galop infernal.

Arrivés à l’extrémité du champ, à pleine vitesse, ils brandissent leur fusil, et tirent tous ensemble devant un parterre de notables qui jugent sans doute leur prestation.

Couchés en arrière, ils se dressent sur leurs étriers en tirant sur les rênes pour s’arrêter brusquement. Puis ils repartent tranquillement à l’autre bout du champ pour recommencer , encore et encore.

Les chevauchées continuent sous le regard attentif de la foule…

Une réflexion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :